Mazubi Courtepin, l’entreprise gérée par les apprentis de Micarna, fait don de 100 ordinateurs à l’organisation Ecoval qui propose la réintégration des personnes au chômage dans la vie professionnelle.

Avoir une entreprise industrielle sans ordinateurs est impensable de nos jours. Une entreprise nationale comme Micarna utilise des milliers de matériels informatiques, softwares et accessoires-IT différents. Lorsqu’il est question de changer ce matériel informatique, de nombreux ordinateurs encore fonctionnels sont remplacés. C’est ainsi que Mazubi Courtepin, l’entreprise gérée par les apprentis de Micarna, a eu l’idée de s’occuper de ce problème. «Après le dernier changement de matériel informatique, nous nous sommes rendus compte que des centaines d’ordinateurs remplacés, fonctionnent encore très bien. Ces anciens modèles n’étaient tout simplement plus compatibles avec les besoins de notre entreprise» explique Théo Brand, apprenti informaticien en troisième année de formation.

Integration dans le monde du travail

Du matériel informatique pas récent ne veut pas dire qu’il n’est plus opérationnel. Au contraire: «les ordinateurs remplacés sont supers, ils fonctionnent sans problème et on arrive encore bien à travailler avec» explique l’apprenti de 17 ans. Mazubi a reconnu ce potentiel et a fait la demande au département informatique et à la direction d’utiliser le matériel informatique pour commencer un nouveau projet. Ce dernier consiste à la «réintégration des ordinateurs dans le monde du travail». Les responsables de Micarna soutiennent cette idée et donnent carte blanche aux apprentis pour l’utilisation d’une centaine d’ordinateurs, d’une cinquantaine de claviers et souris, ainsi que deux douzaines d’écran.

Vision innovante de jeunes gens

A la recherche d’un partenaire pour ce projet, Mazubi prend contact avec Ecoval, une organisation d’entraide qui encourage les personnes au chômage et les personnes bénéficiant de l’aide sociale à reprendre un rythme de travail et à s’intégrer dans une équipe de travail au moyen d’ateliers. «Grâce au généreux soutien de Mazubi, nous avons pu utiliser la centaine d’ordinateurs pour permettre aux personnes concernées d’acquérir de nouvelles compétences professionnelles et personnelles pour la réintégration dans le monde du travail» explique Véronique Franzin. Pour la responsable de l’atelier informatique/logistique/vente chez Ecoval, le soutien de Mazubi est également précieux pour d’autres raisons: «Je suis contente de voir que de jeunes gens pensent à nous pour ce type d’action. C’est encourageant de voir ces jeunes apprentis qui au milieu de leur formation arrivent à se rendre compte qu’il y a des organisations comme nous qui ont besoin de soutien. C’est altruiste.»

Portrait Mazubi
Mazubi est une entreprise virtuelle de Micarna SA gérée par les apprentis. A Mazubi, les apprentis développent, travaillent, produisent et vendent leurs propres produits. Le but de cette entreprise est de donner aux apprentis des responsabilités, la possibilité de travailler de manière indépendante et de pouvoir réaliser des projets. Grâce à ce concept de formation Mazubi, les apprentis de Micarna ont l’opportunité de gérer une entreprise pendant leur formation.

Télécharger communiqué de presse

 

Micarna – De nouvelles fonctions pour des ordinateurs usagés