Nous poursuivons une croissance ciblée avec des produits durables, car ceux-ci font partie du cœur de métier de notre entreprise et sont générateurs de croissance.

Performance de marché

La plus grande valeur ajoutée pour l’entreprise et la société en général est créée lorsque des produits, fabriqués selon des critères les plus écologiques et socialement responsables qui soient, couvrent un marché aussi vaste que possible. Grâce à la conception d’un assortiment, de nouveaux développements, d’innovations et d’une commercialisation adaptée, il est possible d’influencer le portefeuille de produits durables (en particulier de produits labellisés).

L’année 2020 a été marquée par la pandémie. En tant qu’entreprise attachée à un système organisé, Micarna s’est engagée pleinement pour l’approvisionnement de la population suisse. Dans ce contexte, nous avons augmenté notre chiffre d’affaires, cette croissance étant due en particulier à la hausse de la demande de volaille, de viande d’animaux labellisés, de poisson et d’œufs. En 2020, nous avons transformé 166 053 tonnes, pour un chiffre d’affaires de 1709,4 millions de francs suisses. Ces résultats nous placent parmi les plus grands producteurs de viande fraîche, de charcuterie, de volaille, de poisson et d’œufs en Suisse. En 2020, nous avons abattu dans notre abattoir de Courtepin 32,1 millions de poulets. Dans notre abattoir de Courtepin et nos exploitations partenaires, 650'847 porcs, 66'508 animaux d’étal et de rente, 33'286 veaux ainsi que 13'152 moutons et cabris ont été abattus.

Performance de marché de Groupe Micarna

Le groupe Micarna joue un rôle important dans l’approvisionnement du marché suisse. Notre viande de poulet est particulièrement appréciée. Nous couvrons ainsi 43% de la demande de produits suisses dans le pays.

Anteil Schweizer Markt

Notre succès économique et la compétitivité de nos fournisseurs nous tiennent à cœur. Sachant que l’élevage en Suisse représente plus de 50% de la performance globale de l’agriculture, nous sommes, avec notre importante part de produits d’origine animale sur le marché suisse, l’un des principaux partenaires de l’agriculture suisse. Une collaboration basée sur l'estime et la confiance et une rémunération adéquate sont indispensables pour nous permettre de prendre nos responsabilités en vue de préserver la capacité concurrentielle de l’agriculture suisse.  

L’accent que nous mettons sur les animaux labellisés et le développement constant du volume des ventes qui en découle apportent un soutien décisif à la capacité concurrentielle de l’agriculture suisse. Pour la valeur ajoutée qu’ils apportent en respectant les exigences de TerraSuisse, les producteurs reçoivent une prime IP-Suisse (primes IP-Suisse 2021). Les producteurs de nos porcs et de nos poulets figurent parmi les agriculteurs suisses aux plus forts revenus. Si l’on examine les données comptables relatives aux revenus agricoles d’Agroscope (2019), il s'avère que les revenus des exploitations orientées vers l’engraissement de porcs et de volaille gagnent 41% de plus que la moyenne suisse des revenus agricoles. Les exploitations qui combinent agriculture et engraissement de porcs ou de volaille ont elles aussi des revenus agricoles 40% supérieurs à ceux de la moyenne suisse. 

 

Schweizer Landwirtschaft

 

Les agriculteurs qui agrandissent leur exploitation avec des halles d’engraissement de poulets ou de porcs bénéficient non seulement d’un revenu annuel supérieur à la moyenne suisse de l’agriculture, mais également d’une plus large diversification de leur activité et sont moins soumis aux aléas climatiques. 

Par exemple, l’année 2018 a été classée par le National Center for Climate Services (NCCS) comme étant la plus chaude depuis le début des relevés. Pour l'avenir également, les experts prévoient une hausse des températures et un changement du régime des précipitations. Concrètement, il faut s’attendre à un accroissement des périodes de sécheresse et des précipitations extrêmes, qui entraînent de grands risques de production pour les rendements de notre agriculture (source NCCS, 2018). Une mesure particulièrement efficace pour gérer ces risques climatiques est la diversification de l’agriculture.  

En Suisse, c'est surtout l’engraissement de volaille qui a pris ces dernières années de l’importance pour une saine diversification de l'agriculture. Comme l'engraissement de poulet offre à nos engraisseurs sous contrat une grande flexibilité et un revenu assuré, il constitue pour eux une opportunité bienvenue d’assurer leur diversification avec une branche de production supplémentaire et indépendante des conditions climatiques. Alois Bächler Roth, l’un de nos éleveurs de poulets, parle dans ce reportage de son partenariat avec Micarna.